L’Ethos Engagement Pool (EEP), créé en 2004 par Ethos et deux caisses de pensions suisses, est aujourd’hui un regroupement de 125 investisseurs institutionnels représentant 17 milliards de CHF en actions suisses. Réunis autour d’Ethos, ces investisseurs institutionnels suisses sont convaincus qu’engager le dialogue avec les sociétés est un moyen efficace pour les sensibiliser aux bonnes pratiques en matière de gouvernement d’entreprise et de développement durable.

En regroupant les forces de plusieurs investisseurs institutionnels partageant un intérêt pour les problématiques extra-financières, l’objectif de l’EEP est d’augmenter de manière durable la valeur de l’entreprise pour l’ensemble de ses parties prenantes. Le choix des thèmes de dialogue est effectué annuellement par les membres du pool. L’univers de dialogue (120 plus grandes sociétés cotées suisses en 2015) sera étendu en 2016 aux 140 plus grandes sociétés. Un rapport annuel détaillé des activités de dialogue est fourni aux membres de l’EEP. Une version résumée du rapport qui résume les principaux thèmes et résultats du dialogue est disponible sur le site internet d’Ethos.

Gouvernement d’entreprise: progrès sur l’ensemble des thèmes

Ethos se réjouit de constater des améliorations des pratiques des sociétés sur les sujets de gouvernance tels la composition du conseil d’administration, la transparence des rapports de rémunérations, les donations politiques et philanthropiques, ou les demandes d’augmentation de capital sans droits préférentiels de souscriptions.

En 2015, l’entrée en vigueur de l’Ordonnance sur les rémunérations abusives (ORAb) a permis de nombreux échanges avec les sociétés sur la mise en œuvre de ces nouvelles règles. Ethos constate ainsi des progrès importants en matière de transparence et de structure des rémunérations. Cependant, des efforts restent à entreprendre pour améliorer l’alignement des intérêts des dirigeants et de l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise, notamment en matière de montants versés et du lien entre la rémunération variable et la performance de la société.

Responsabilité environnementale et sociale: dialogue intensif

En matière de responsabilité environnementale et sociale, un dialogue intensif a été conduit sur l’existence et la mise en œuvre des codes de conduite, la publication de rapports extra-financiers, la stratégie des sociétés sur le changement climatique et la gestion durable de la chaîne d’approvisionnement. Une prise de conscience de l’importance de ces sujets est certes constatée, mais de nombreuses sociétés publient encore trop peu ou même pas d‘informations. Ethos est convaincu qu’une bonne stratégie extra-financière couplée avec un reporting environnemental et social est indispensable pour permettre aux actionnaires et l’ensemble des parties prenantes de comprendre comment une société gère les risques et opportunités auxquels elle fait face.

En 2015, un accent particulier a été mis sur la stratégie des sociétés suisses en matière de changement climatique. Ethos constate que moins de la moitié des sociétés incluses dans l’univers de dialogue publient leurs émissions de gaz à effet de serre. En matière d’objectifs de réduction, seules quelques sociétés ont pris des engagements forts tels que des objectifs compatibles avec une limitation du réchauffement climatique à 2° ou la mise en place d’un prix interne du carbone dans la mesure de la rentabilité des projets d’investissement.