Seulement une société sur deux publie des informations sur ses donations politiques et philanthropiques. C'est le constat d'une étude publiée aujourd'hui par Ethos et qui porte sur les 100 plus grandes sociétés cotées en Suisse. De manière générale, rares sont les sociétés qui expliquent leur politique en matière de donations. Par ailleurs, la société immobilière Mobimo est l'unique société qui soumet le montant global de ses donations à un vote consultatif des actionnaires lors de l'assemblée générale.

Sur les 21 sociétés qui effectuent des donations politiques et qui publient des informations à ce sujet, seules quatre communiquent les montants attribués. Dans le cas des donations philanthropiques, 14 des 36 effectuant de telles donations indiquent le total des montants attribués.

Recommandations d'Ethos

Au vu des risques en termes de coûts et de réputation que les pratiques de donations peuvent engendrer, Ethos recommande aux sociétés cotées:

  • D'établir une politique en matière de donations politiques et philanthropiques en définissant notamment le processus d'attribution.
  • De communiquer de manière transparente sur les donations. Cela implique la communication de la politique définie, ainsi que la pratique en matière de donations de l'année écoulée.
  • De proposer à l'assemblée générale un vote consultatif sur les enveloppes maximales qu'il est prévu d'attribuer l'année suivante.

Débats publics

Dans le cadre de la publication de cette étude sur les donations, l'association Ethos Académie organise deux débats publics. La participation est gratuite, les personnes intéressées sont priées de s'inscrire par mail à event@ethosacademie.ch en indiquant le nombre de participants.

- Suisse romande: jeudi 3 avril à 18h15 à Genève, à l'Hôtel Royal Manotel, 41 rue de Lausanne, (5 min. à pied de la gare Cornavin).

- Suisse alémanique: jeudi 10 avril 2014 à 18h00 à Bâle, au Restaurant Altes Warteck, Clarastrasse 59 (tram 2 ou 10, arrêt Basel Messeplatz).