06/09/2022
Plan Climat Ethos_FR_FINAL.pdf

Les assemblées générales annuelles de la Fondation Ethos et d’Ethos Services SA se sont tenues ce jeudi matin à Berne. Tous les points à l’ordre du jour ont été approuvés, à commencer par le plan d’action qui doit permettre à Ethos d’atteindre son objectif de zéro émission nette de CO2 d’ici à 2050. Cette après-midi, une conférence dédiée à l'économie responsable et inclusive réunira un panel d’experts et sera diffusée en direct dès 13h45 sur le site internet de la Fondation Ethos. 

L’ensemble des points inscrits à l’ordre du jour de l’assemblée générale annuelle de la Fondation Ethos ont été accepté ce jeudi matin. Réuni à Berne, le conseil de Fondation a pris congé d’Andrea Frost-Hirschi qui s’est récemment retirée de son mandat auprès d’une caisse de pension suisse membre d’Ethos. Anne Troillet, avocate spécialisée et reconnue dans le domaine de la prévoyance professionnelle, a été proposée par le conseil de Fondation pour lui succéder et sera officiellement élue pour la remplacer en tant que représentante d’un membre de la Fondation lundi prochain.

De leur côté, les actionnaires d’Ethos Services SA ont également approuvé l’ensemble des points soumis au vote. Le conseil d’administration a pris congé de René Sieber dont la durée du mandat a atteint le maximum de 20 ans prévu par Ethos. Le conseil d’administration a salué sa contribution remarquable au développement d’Ethos Services SA, notamment grâce à son expertise en matière de gestion de fortune. En tant que président du comité de gestion, René Sieber a en effet fortement contribué au développement de la palette de fonds Ethos dédiés à l’investissement responsable. 

Vote sur la stratégie climatique d’Ethos

Suivant les meilleures pratiques qu’elle prône elle-même auprès des entreprises cotées en Suisse et à l’étranger, Ethos avait décidé de soumettre volontairement sa stratégie climatique au vote consultatif de ses membres (Fondation) et actionnaires (Ethos Services SA). Cette stratégie climatique 2022-2050 a été approuvée dans un vote dit « Say on Climate » qui sera désormais répété chaque année afin de rendre compte des progrès réalisés par rapport aux objectifs climatiques fixés.

Si Ethos œuvre depuis plus de 15 ans pour lutter contre le réchauffement climatique, l’urgence actuelle nécessite en effet une intensification des mesures. A ce titre, Ethos a franchi une nouvelle étape en décembre 2021 en signant l’initiative « Net Zero Asset Managers » (NZAM) et en s’engageant ainsi à réduire ses émissions nettes de gaz à effet de serre (GES) à zéro d’ici à 2050, que ce soit en poursuivant ou en intensifiant les mesures déjà existantes en matière de composition des fonds de placement et d’actionnariat actif. 

Concrètement, Ethos s’est fixé les objectifs suivants pour contribuer à l’objectif planétaire de neutralité carbone : réduire ses propres émissions (directes et indirectes) de 20% d’ici à 2025, réduire l’intensité carbone de chaque fonds de placement Ethos d’au moins 90% d’ici à 2050 (avec des objectifs intermédiaires), et aligner l’ensemble de ces fonds sur une trajectoire de température globale bien inférieure à 2°C et aussi proche que possible de 1.5°C d’ici à 2030 au plus tard. 

Intensification de l’engagement et réalignement des portefeuilles

Conformément aux exigences de l’initiative NZAM ainsi qu’aux recommandations de l’initiative « Science-Based Targets » (SBTi) pour le secteur financier, les objectifs inclus dans la stratégie climatique d’Ethos concernent donc l’ensemble de ses émissions de GES, y compris celles qui sont émises par les entreprises incluses dans les fonds de placement (domaine 3). Pour atteindre ces objectifs ambitieux et complémentaires, Ethos mise sur les actions suivantes :

  • Décarboner en priorité les sociétés détenues en portefeuille en intensifiant le dialogue avec ces dernières afin de les inciter à réduire leurs émissions de GES conformément aux objectifs de l’Accord de Paris. Pour accroitre la pression sur les entreprises, Ethos n'hésitera pas à recourir à d’autres mesures d’actionnariat actif, telles que le dépôt de résolutions d’actionnaires. Chaque fonds Ethos devra ainsi inclure un pourcentage minimum – qui augmentera au fil des années jusqu’à atteindre 100% – d’entreprises s’étant fixées des objectifs climatiques validés par la science (SBTi ou équivalent) ;
  • Modifier la composition des fonds de placement en réallouant les actifs vers les entreprises dont les activités et les émissions sont alignées sur un réchauffement de 1.5°C. Pour cela, Ethos va progressivement remplacer son rating carbone par un rating « transition » qui permettra de mieux évaluer la stratégie et la performance climatique des entreprises. Ce nouvel outil permettra non seulement d’analyser leurs engagements climatiques mais également les mesures mises en place et les résultats obtenus afin de contenir et de réduire les GES associés à leurs activités. Les critères d’exclusion d’Ethos seront également progressivement renforcés afin d’exclure des investissements les sociétés à fortes émissions de GES qui ne se seront pas fixées d’objectifs de réduction alignés sur un réchauffement de 1.5°C ;
  • Privilégier l’investissement dans les entreprises qui proposent des solutions aux défis environnementaux et sociaux actuels. Ethos développe à cet effet sa propre taxonomie d’activités compatibles avec la transition énergétique indispensable pour freiner le réchauffement climatique. Cette méthodologie d’analyse de l’impact positif sera publiée et mise en œuvre dans le courant de l’année 2022. 

Vincent Kaufmann, directeur d’Ethos : « L’immense majorité de nos émissions de GES sont le fait des entreprises dans lesquelles les fonds que nous proposons à nos clients sont investis. Nous dépendons donc de la décarbonation de ces entreprises pour réduire notre empreinte carbone. Par conséquent, Ethos doit privilégier l’actionnariat actif pour pousser les entreprises vers un changement plus rapide. En tant que partenaire des caisses de pension suisses pour l’investissement responsable, nous sommes idéalement placés pour les accompagner et les aider à réduire les émissions de leurs placements, notamment en bénéficiant de l’effet de levier dont nous disposons auprès des entreprises. » 

Stratégie climatique 2022-2050

News
Assemblées générales
Investissement responsable