Ethos publie mercredi les rapports synthétiques de l’Ethos Engagement Pool Suisse (EEP Suisse) et de l’Ethos Engagement Pool International (EEP International) qui présentent les activités de dialogue d’Ethos en matière environnementale, sociale et de gouvernance (ESG). Ces rapports publics complètent les rapports détaillés uniquement disponibles aux institutions membres. En 2018, les questions relatives à la responsabilité fiscale des entreprises et au changement climatique ont été au centre du dialogue.

Un nombre croissant d’institutions de prévoyance suisses soutiennent Ethos dans ses démarches d’engagement sur les thématiques ESG avec les sociétés cotées. L’EEP Suisse, lancé en 2004, compte 137 membres représentant une fortune de CHF 218 milliards d’actifs sous gestion. L’EEP International, lancé début 2017, comptait au 31 décembre 2018 34 membres représentant une fortune de CHF 130 milliards. Pour les caisses de pensions membres, l’adhésion aux « pools » d’engagement est un moyen efficace de mettre en place une démarche d’investisseur responsable, de thématiser les enjeux de durabilité des sociétés détenues en portefeuille et de renforcer leur impact en regroupant leurs forces.

EEP Suisse : Responsabilité fiscale des sociétés cotées

Dans le cadre de l’EEP Suisse, c’est le dialogue direct avec les sociétés cotées qui est privilégié. En 2018, la responsabilité fiscale des entreprises a été ajoutée aux thématiques de dialogue. Suite à l’envoi d’un « Ethos engagement paper » aux présidents des sociétés cotées en Suisse, de nombreux contacts ont eu lieu avec les représentants des sociétés pour discuter des attentes des investisseurs. Les premiers résultats sont déjà constatés avec la publication par plusieurs sociétés de leur politique fiscale qui les engage, par exemple, à ne pas détenir de filiales pour des raisons uniquement fiscales et à payer leurs impôts là où la substance économique est créée.

EEP International : L’accent est mis au changement climatique

Le dialogue au niveau international s’effectue aussi bien par la participation à des regroupements d’investisseurs internationaux que par le dialogue direct avec les sociétés. En 2018, l’EEP International a soutenu 25 initiatives dont 12 sont liées aux questions climatiques. L’initiative d’engagement Climate Action 100+ fait notamment partie des initiatives soutenues par Ethos et les membres de l’EEP International. La pression des 300 investisseurs réunis au sein de cette initiative a déjà permis d’obtenir des résultats concrets. Glencore a annoncé vouloir aligner son modèle d’affaire avec les objectifs de l’accord de Paris alors que Shell a mis en place des objectifs ambitieux de réduction des émissions de CO2 dans le cadre de l’utilisation des produits (domaine 3).

Ethos a également lancé sa propre initiative d’engagement direct auprès de 8 grands producteurs d’électricité européens pour leur demander de fixer des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre compatibles avec les objectifs de l’Accord de Paris et de mettre en place un reporting conforme aux recommandations de la Task Force on Climate-Related Disclosure (TCFD). Cette initiative a été non seulement soutenue par les 34 membres de l’EEP International, mais également par plus de 30 investisseurs internationaux.

EEP Suisse : Rapport synthétique 2018

EEP International : Rapport synthétique 2018

Membres de l’EEP Suisse

Membres de l’EEP International