Jeudi 10 juin, soit trois jours avant un vote fédéral crucial sur la révision de la loi sur le CO2, la Fondation Ethos organise une conférence-débat gratuite et ouverte à tous sur les risques liés au changement climatique pour les investisseurs. Les principaux moyens d’agir et les conséquences de la nouvelle loi pour les investisseurs seront également au programme des discussions. 

Le changement climatique représente aujourd’hui un thème majeur de l’investissement socialement responsable et une préoccupation grandissante pour les investisseurs. Il implique non seulement de nouvelles opportunités d’investissements, en lien avec la transition énergétique, le développement des énergies renouvelables et le changement des comportements, mais également de nouveaux risques physiques et financiers pour les sociétés et, par conséquent, leurs actionnaires.

La conférence, qui se tiendra 100% en ligne le jeudi 10 juin dès 13h30 en marge de la 24e assemblée générale annuelle de la Fondation Ethos, réunira un panel d’experts suisses et internationaux. Elle a pour objectif de sensibiliser les investisseurs aux risques climatiques, de présenter des moyens efficaces de les prendre en considération et d’y répondre et, enfin, de détailler la réponse politique de la Suisse et ses conséquences pour les investisseurs. Elle est destinée aux représentants des caisses de pension principalement mais reste ouverte à toutes les personnes intéressées par cette thématique. 

Ethos se réjouit notamment d’accueillir Mark Campanale, président-fondateur de Carbon Tracker et grand spécialiste des «stranded assets» qui alertait déjà les investisseurs en 2007 sur les quantités d’énergies fossiles découvertes qui ne pourront être consommées si l’on souhaite véritablement limiter le réchauffement climatique («unburnable carbon»). La conseillère nationale PLR Susanne Vincenz-Stauffacher, membre de la commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie, présentera quant à elle la réponse législative de la Suisse pour limiter le changement climatique et respecter les termes de l’Accord de Paris. Sabine Döbeli (Swiss Sustainable Finance), Adam Rose (Institutional Investors Group on Climate Change) et David Engel (Aargauische Pensionkasse) les rejoindront ensuite pour une table ronde.  

Cet événement se déroulera trois jours avant la tenue d’un vote fédéral crucial sur la révision de la loi sur le CO2, qui doit permettre à la Suisse de réduire de moitié ses émissions de carbone d’ici à 2030 (par rapport à 1990) et d’atteindre ainsi les objectifs de l’Accord de Paris. La Fondation Ethos s’est d’ores et déjà prononcée publiquement en faveur de la nouvelle loi. «Cette révision constitue une nouvelle étape importante et nécessaire pour lutter contre le réchauffement climatique, souligne Rudolf Rechsteiner, président de la Fondation Ethos. Elle permettra d’instaurer un cadre légal clair et efficace pour encourager les investissements et ainsi la transition vers une économie plus durable.»

Programme complet

Lien pour les inscriptions