La Fondation Ethos et l’association Ethos Académie ont organisé le 14 novembre une conférence-débat sur le thème : « Du changement climatique à la culture d’entreprise : les enjeux éthiques pour les entreprises et les investisseurs ». Le Professeur Thomas Stocker a présenté les enjeux écologiques et économiques du changement climatique, tandis que la consultante en éthique Dorothea Baur a exposé les éléments-clés d’une culture d’entreprise éthique. Un panel réunissant des acteurs du monde académique, politique et de la prévoyance professionnelle a ensuite discuté de l’importance cruciale que revêt le changement climatique pour les entreprises et les investisseurs. Préalablement à cette conférence-débat, l’assemblée générale d’Ethos Académie a accepté l’intégration des activités de l’association au sein de la Fondation Ethos.

La société civile a répondu présente à l’invitation d’Ethos
Près de 100 personnes ont assisté à la conférence-débat de la Fondation Ethos et d’Ethos Académie dont le but était de sensibiliser la société civile aux thématiques de l’investissement socialement responsable (ISR), et plus particulièrement du changement climatique. Durant sa présentation, le Professeur Thomas Stocker, qui a co-présidé un des groupes de travail de l’Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC), a présenté les dernières études démontrant la progression exponentielle du dérèglement climatique. Il a rappelé que seule une mobilisation immédiate des investisseurs, des entreprises, de la société civile et du monde politique pourrait freiner la tendance actuelle. Pour cet éminent climatologue, « la protection du climat est non seulement une nécessité écologique, mais également un impératif économique ».

Une mobilisation de tous les acteurs de la société s’impose
Le panel de discussion qui a clôturé l’événement a réuni des représentants du monde politique ainsi que du monde académique et des investisseurs. Roger Nordmann, membre du Conseil national et président de la commission de l’énergie estime que le monde politique doit devenir plus actif pour soutenir la transition vers une économie à faible carbone. Il est notamment nécessaire de demander aux entreprises et aux investisseurs plus de transparence sur les mesures prises pour mitiger les risques liés au changement climatique et financer la transition énergétique. Andrea Frost-Hirschi, vice-présidente du conseil de fondation de la Bernische Pensionskasse, a souligné que la thématique du changement climatique était devenue très présente lors des discussions au conseil et que des mesures sont aujourd’hui prises, notamment dans le cadre du dialogue actionnarial, pour pousser les entreprises à prendre des mesures pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. 

Dorothea Baur, experte en durabilité et conseillère auprès de plusieurs caisses de pensions a confirmé que les investisseurs institutionnels s’intéressent de plus en plus aux questions environnementales, sociales et de bonne gouvernance. Selon elle, la stratégie d’engagement peut être très efficace par rapport à un désinvestissement lorsque les investisseurs se regroupent et collaborent. 

Reprise des activités de l’association Ethos Académie par la Fondation Ethos
En amont de la conférence-débat, l’assemblée générale de l’association Ethos Académie a accepté la dissolution de l’association dans le but de simplifier la structure du groupe Ethos. Le but d’Ethos Académie est de sensibiliser la société civile sur les thématiques de l’ISR. Ces activités seront désormais conduites directement au sein de la Fondation Ethos. Aussi bien le comité d’Ethos Académie que le Conseil de fondation d’Ethos considèrent que le maintien d’une association indépendante n’est plus justifié au vu des synergies entre les deux structures. Les Conseils d’Ethos, qui tenaient cette semaine leur séance stratégique, ont décidé que dans le cadre de la reprise des activités d’Ethos Académie, un accent particulier sera mis en 2019 sur les thématiques de la responsabilité numérique, de la gouvernance d’entreprise et du changement climatique.