Les assemblées générales annuelles de la Fondation Ethos et d’Ethos Services SA se sont tenues ce jeudi matin. Tous les points à l’ordre du jour ont été acceptés par les membres de la fondation et les actionnaires de la SA. L’après-midi, une conférence en ligne dédiée aux risques climatiques pour les caisses de pension a réuni plus de 130 participants à quelques jours d’un vote crucial sur la révision de la loi sur le CO2.

Les assemblées générales 2021 de la Fondation Ethos et d’Ethos Services SA se sont tenues ce jeudi 10 juin à Genève. Comme l’année dernière, elles se sont déroulées sans la participation physique des membres ni des actionnaires. Ces derniers ont été invités à voter par correspondance à l’avance tandis que les assemblées générales ont été retransmises en direct par vidéoconférence.

Après un renouvellement des conseils aux cours des dernières années, aucun nouveau candidat n’a été proposé pour élection. Tous les administrateurs actuels ont été réélus par les membres de la Fondation Ethos et les actionnaires d’Ethos Services SA. Ces derniers ont par ailleurs approuvé tous les points qui étaient à l’ordre du jour des deux assemblées générales.

L’après-midi, une conférence-débat sur les risques induits par le changement climatique pour les placements des caisses de pension a réuni un panel d’experts suisses et internationaux. Mark Campanale, du think thank Carbon Tracker, a d’abord présenté les pertes financières colossales auxquelles s’expose l’industrie du fossile et ses actionnaires. Adam Rose, de l’Institutional Investors Group on Climate Change (IIGCC), a ensuite évoqué le rôle des investisseurs pour inciter à réduire leur empreinte carbone tandis que la PLR Susanne Vincenz-Stauffacher, membre de la commission de l’environnement au parlement, a détaillé la réponse politique de la Suisse, et notamment la nouvelle loi sur le CO2, pour lutter contre le changement climatique. 

S’en est suivi une table ronde avec encore la directrice de l’association Swiss Sustainable Finance Sabine Döbeli et un représentant de la caisse de pension du canton d’Argovie David Engel. En tout, plus de 130 personnes ont suivi les débats en ligne. Le replay de la conférence est disponible sur le site internet d’Ethos au lien suivant :  www.ethosfund.ch/fr/videotheque