Ethos publie un document de dialogue (Engagement Paper) à l’attention des sociétés cotées résumant les attentes des investisseurs sur la gestion des risques liés au changement climatique. En effet, malgré l’urgence de la problématique, moins de la moitié des sociétés cotées à la bourse suisse publient leurs émissions de gaz à effet de serre.

Un impact majeur sur la valeur des placements

Ethos, en tant qu’investisseur à long terme dans les sociétés cotées à la bourse suisse, est très sensible à la gestion des enjeux liés au changement climatique. Non seulement le besoin de contenir le réchauffement va bloquer l’utilisation des actifs des sociétés produisant des énergies fossiles, telles que les sociétés pétrolières, mais les changements climatiques auront également des impacts directs sur la valeur de l’ensemble des investissements.

En effet, les mesures prises au niveau politique pour freiner la hausse des températures et mettre en œuvre l’accord signé par 195 pays lors de la 21ème Conférence des Parties (COP 21) en décembre 2015 résulteront en une pression accrue sur les sociétés. Les sociétés les plus proactives auront sans aucun doute un avantage compétitif dans la gestion des risques mais également des opportunités en proposant des produits et services qui feront partie de la solution et non plus du problème.

Les cinq attentes d’Ethos envers les entreprises

Une majorité des sociétés cotées à la bourse suisse ne donnent encore aucune information sur leurs émissions de gaz à effet de serre, leur stratégie ou les objectifs qu’elles se fixent pour réduire leur empreinte carbone. En effet, seules 43% de ces sociétés publient une partie ou toutes leurs émissions de gaz à effet de serre.

Le thème du changement climatique figure parmi les thèmes de dialogue d’Ethos depuis plusieurs années. Dans ce cadre, Ethos adresse aujourd’hui aux sociétés un document de dialogue (Engagement Paper) qui résume ce que les investisseurs attendent d’elles. Les cinq attentes suivantes sont formulées :

(A)        Intégrer le changement climatique dans la stratégie de l’entreprise

(B)        Mesurer son empreinte carbone

(C)        Adopter des objectifs de réduction des émissions de GES

(D)        Vérifier les données de manière indépendante

(E)        Communiquer sur la stratégie adoptée

Ethos espère ainsi qu’un plus grand nombre de sociétés favorisent l’autorégulation en étant transparentes sur leurs émissions de CO2e et sur les mesures qu’elles prennent pour réduire leur empreinte carbone. Ethos est soutenu dans cette démarche par les 130 membres du programme de dialogue que mène la Fondation avec les sociétés cotées en Suisse (Ethos Engagement Pool). Ce programme représente des investisseurs qui gèrent des avoirs de CHF 170 milliards, dont environ CHF 20 milliards en actions suisses. Ces investisseurs institutionnels mandatent Ethos pour mener un dialogue avec les sociétés cotées à la bourse suisse portant sur différents thèmes environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance (ESG).

Document de dialogue (Engagement Paper) sur le changement climatique

Membres du programme de dialogue d’Ethos (Ethos Engagement Pool)